Symposium : Milieu minoritaire et populations minorisées: vers un enseignement pluriel (Carole Fleuret, Francis Bangou, Marie-Josée Vignola, Stephanie Arnott, Douglas Flemming & Mimi Masson, Université d’Ottawa, Canada)

Track:
symposium
What:
Panel
When:
1:00 PM, Friday 30 Apr 2021 EDT (1 hour)
Where:
  Virtual session
This session is in the past.
The virtual space is closed.
Discussion:
1

Carole Fleuret, Francis Bangou, Marie-Josée Vignola, Stephanie Arnott, Douglas Flemming & Mimi Masson , Université d'Ottawa, Canada

Titre : Milieu minoritaire et populations minorisées: vers un enseignement pluriel

Mots-clés : Enseignement; Équité; Inclusion; Milieu minoritaire; Populations minorisées; Français de scolarisation; Littérature de jeunesse

Résumé :

L’enseignement et l’apprentissage en Ontario font face à un contexte sociolinguistique complexe dans la mesure où, d’une part, le français y est minoritaire et, d’autre part, de plus en plus d’allophones viennent peupler les classes et diversifier les populations. Par conséquent, les défis éducationnels sont importants, notamment dans la façon de repenser les pratiques pédagogiques et dans la proposition de programmes qui visent l’inclusion des élèves et l’égalité de chances pour tous. Pour ce faire, nous aborderons des approches innovantes ou repensées de l’enseignement des langues pour favoriser des apprentissages féconds.

C’est à partir de cette toile de fond que nous souhaitons proposer un symposium bilingue qui aborde la mise en place de pratiques pédagogiques novatrices et de postures épistémologiques repensées. Sera présentée l’intégration des technologies, par la création d’un jeu, dans un cadre communautaire, visant à soutenir les élèves réfugiés dans leur apprentissage d’un lexique en anglais. La formation des enseignants en français langue seconde sera discutée et, bien évidemment, le contexte de la classe, vu comme un contexte social, à l’intérieur duquel s’édifient la communication entre pairs et les apprentissages. Ledit contexte sera également entrevu sous l’angle de la pédagogie critique et de la citoyenneté multiculturelle. À partir de ce milieu scolaire revisité et de l’identité citoyenne, nous proposerons, réalisée par une enseignante de français langue seconde (FLS), des pratiques pédagogiques sensibles à la culture des élèves minorisés, l'occasion pour eux d'entrer en contact avec la matière d'une manière significative, pertinente et transformative. Enfin, pour soutenir les élèves dans leur apprentissage de la langue de scolarisation, le français, nous discuterons de l’exploitation de la littérature de jeunesse qui, pour appréhender les objets langagiers à l’étude, est un artefact de choix, car elle rejoint l’habitus langagier et culturel des élèves en favorisant ainsi le transfert entre les langues.